Histoire

Karaté


Le karaté (main vide) est un art martial de défense basé notamment sur des enchaînements de techniques imposées: les katas, élaborés par des grands maîtres d'arts martiaux.
Il existe différents styles de karaté:
    -> SHOTOKAN: Shôtô -> littéralement "vague de pins" nom avec lequel Gichin FUNAKOSHI (1869-1957) signait ses poèmes. C'est aussi le nom qu'il donna au DOJO (lieu de pratique) principal de karaté, fondé à TOKYO (JAPON). Le SHOTOKAN MODERNE contient une trentaine de katas et est basé sur des position très basses.
    -> SHITO-RYU: SHI se lit ITO (à OKINAWA) et représente les 3 premières lettres du nom du maître Kanryo HIGAONNA (1845-1915). Maître Kenwa MABUNI (1889-1952) fondateur du style SHITO-RYU donna ce nom en hommage à ses deux maîtres. Ce style utilise un très grand nombre de kata (une cinquantaine). C'est une école où la puissance joue un rôle très important.
    -> WADO-RYU: une voie de l'harmonie (paix, accorde...) style fondé par Hironori OTSUKA (1892-1982) (élève de FUNAKOCHI); Style ressemblant au SHOTOKAN.
    -> GOJU-RYU: Go (force), JU (souplesse). Deux écoles de ce style se dinstingue: l'école d'OKINAWA avec comme fondateur Chojun MIYAGI (1999-1953) et l'école du JAPON avec comme fondateur Gogen YAMAGICHI (1909-1989 dit le "chat").

Dans le style de karaté moderne que nous pratiquons (style Shotokan), on compte 29 katas dont certains sont regroupés en suite.
En voici la liste et leur signification:
    ->Taikyoku: est "la cause première". Il y en a 3: shodan, nidan et sandan.
    ->Heian: signifie "la paix", c'est une suite de 5 kata: shodan, nidan ,sandan, yodan, godan.
    ->Bassaï: signifie "regarder la forteresse". Il y en a 2: dai et sho.
    ->Kanku: signifie "regarder le ciel". Il y en a 2 dai et sho.
    ->Tekki: Il y a shodan, nidan et sandan; On pourait aussi les appeler "le cavalier de fer" (il fait en réalité parti des katas supérieurs).
        Il existe aussi des Katas dit supérieurs:
    ->Chinte: signifie " la main cachée".
    ->Empi: signifie "voler comme une hirondelle".
    ->Gangaku: signifie "le grue sur le roc".
    ->Goju Sho Hi: Goju Shi veut dire 54 et Ho veut dire pas, il y a dont 54 pas dans ce kata; Il y a 2 "sous" katas: Dai et Sho.
    ->Hangetsu: signifie "la demi-lune".
    ->Jiin: c'est aussi le nom du temple Bouddhiste.
    ->Jion: c'est le nom d'un temple de la compassion ou de l'amour.
    ->Jitte: signifie "les 10 mains" ou également "la main de la pitié".
    ->Kanku: signifie "regarder le ciel". Il y a Kanku Dai et Kanku Sho.
    ->Meikyo: signifie "essuyer les mirriors" ou "le héron blanc".
    ->Niju Shi Ho: Niju veut dire 24 et Ho pas, donc ce kata contient 24 pas.
    ->Soohin: est la "force tranquille".
    ->Unsu: signifie "les mains dans les nuages".
    ->Wankan: signifie "la couronne du roi" ou "le vent dans les pins".


Taï Chi Chuan

Peut-être avez vous vu ces reportages sur la Chine où l'on découvrait des Chinois effectuant, de bon matin, dans les parcs de leur cité, une sorte de "danse", de lents mouvements qui s'enchaînent en de nombreuses figures.

Le TAI CHI CHUAN est décrit par certains comme une méditation de mouvements composée de gestes lents, souples et continus, qui fortifie le corps et rend calme et serein. L'enchaînement proposé ici est de 24 mouvements (le petit enchaînement, forme de Pékin) créés grâce à l'observation du ciel, de la nature, de l'Homme et des animaux. Cette "gymnastique Chinoise, douce et énergétique, peut être pratiquée par tous, à tout àge de la vie.

Le QI GONG, technique ancestrale, a pour but de sentir, de maîtriser l'énergie vitale du corps détendu, en utilisant respiration et concentration. Ces mouvement sont faciles à éxecuter et le QI GONG peut ainsi être pratiqué à tout àge. C'est un moyen efficace d'améliorer et de conserver la santé.

Pratiquer de façon régulières elles contribuent à fortifier le corps, à maintenir un bon état de santé et favorisent l'auto-guérison.

Le tai chi chuan est une pratique chinoise très ancienne dont les raicines sonr profondement ancrées dans cette culture. A la fois gestuelle de santé et approche de la personne, elle es difficilement classable dans nos schéma habituels. De tous temps, la culture chinoise a toujours privilégié le développement des relations entre les divers aspect de la personne plutôt que de considérer une séparation entre corps et esprit a cultiver chacun de son côté.

Pratiquement, cela a abouti à de nombreuses pratiques "psycho-corporelles". Les plus populaires, connues sous le nom de Chi Cong, sont ce que l'on pourrait traduire tout simplement par gymnastique! Avec, bien sûr, des caractères particuliers liés à la vision chinoise de l"Homme. Les arts martiaux, venus d'Inde se sont aussi rapidement implantés sur sce terrain propice. Certains moines taoïstes ot de leur côté développé des techniques de soufle (respiration) dites "internes". La synthèse de ces trois courant au 17ème siècle a abouti au tai chi chuan. Dans sa forme aboutie, il s'agit d'un corps de mouvement très spécifiques et très précis. Cette précision est nécessaire à la finesses martiales...
Ce corps de mouvements comporte:
    -> Une forme traditionnellement de 108 mouvements se succcédant dans un ordre immuable et "mimant" un combat au ralenti.
    -> Une forme avec partenaire
    -> Des pratiques avec armes (épée, sabre, bâton)
    -> Des pratique à deux (poussées de mains)
    -> Des exercices de Chi Cong
    -> Une méditation